close
Holodiag : tout sur l’état solide pharmaceutique
Acteurs et Secteurs

Holodiag : tout sur l’état solide pharmaceutique

La notion a priori simple d’état solide peut dissimuler de véritables cauchemars pour l’industrie pharmaceutique… Dans son état solide, un composé peut prendre plusieurs formes cristallines différentes qui pourront présenter des propriétés physico-chimiques (densité, solubilité, réactivité chimique..), elles aussi différentes. Des variations qui ne seront pas sans conséquence, puisqu’elles peuvent se traduire par une stabilité plus réduite, une efficacité moins importante, une biodisponibilité inférieure ou, plus grave encore, par une toxicité accrue du médicament…

L’alliance de la physique et de la chimie

Dès les phases les plus précoces de la R&D, il est donc indispensable d’identifier et de caractériser l’ensemble des formes cristallines d’un principe actif afin de pouvoir sélectionner la forme répondant le mieux à l’ensemble des impératifs auxquels doit obéir un médicament. « L’état solide des molécules organiques est une approche à la fois de physicien et de chimiste, explique Pierric Marchand, directeur général et fondateur d’Holodiag (photo). Pour maîtriser le polymorphisme d’un principe actif pharmaceutique il faut tenir compte de ses propriétés chimiques et physiques. » Une situation à laquelle le fondateur d’Holodiag avait déjà eu l’occasion de se confronter lors de sa formation. « J’ai un profil de chimiste et de physicien et, dans le cadre de mon doctorat de thermodynamique et de cristallisation appliquée aux molécules organiques, j’ai eu à mener une dizaine de contrats liés à des problématiques d’état solide soumises à l’université de Rouen par des professionnels de l’industrie pharmaceutique », ajoute Pierric Marchand. De ces premières expériences réussies, est rapidement née l’idée de créer une société pour appliquer cette double compétence en physique et en chimie dans le domaine de l’état solide.

Une référence sur l’état solide

Depuis sa création officielle en novembre 2006, Holodiag se positionne comme une CRO proposant des services dédiés à la cristallisation et à l’état solide pharmaceutique. La société intervient essentiellement pendant les phases pré-cliniques et déploie ses activités sur deux axes majeurs : la réalisation d’études et la prestation de services analytiques. Holodiag propose ainsi des services de caractérisation de l’état solide pharmaceutique (diffraction des rayons X sur poudre, analyses thermiques (DSC) et thermogravimétriques (TGA)) à partir d’échantillons variés (poudres, suspensions, gélules, comprimés…). S’y ajoutent également des screenings de cristallisation, la mise au point de procédés de cristallisation et la séparation des énantiomères. « Notre vision est très orientée sur le service et notre expertise doit s’adapter aux problématiques et aux impératifs du client en termes de timing, de format, de rapport, indique Pierric Marchand.

Parallèlement, la société qui dispose de 500 mètres carrés d’installations sur le PharmaParc II de Val-de-Reuil peut intervenir en tant qu’expert indépendant spécialiste de l’état solide et proposer la réalisation d’études de faisabilité. « Aujourd’hui, nous travaillons surtout sur des petites molécules organiques et l’industrie pharmaceutique est notre principal client, souligne Thibaut Margat, directeur administratif d’Holodiag. Mais nous commençons aussi à travailler sur des protéines au niveau de notre R&D interne ».

Extension des services

Un peu plus de cinq ans après sa création, Holodiag possède un porte-feuille d’une quarantaine de clients se répartissant entre big pharma, laboratoires pharmaceutiques de taille moyenne, façonniers et sociétés de biotechnologie. Figurent ainsi parmi ses clients des sociétés telles qu’Ethypharm, Innate Pharma, Novasep, Substipharm, Valdepharm, Chemswiss, Aptar Pharma, Galderma, Minakem, Provepharm, Rexim ou encore Schering Plough. « Notre marché est d’abord européen et est en voie de développement à l’export, avec un chiffre d’affaires en croissance continue », indique Thibaut Margat. La société a également étendu la gamme des produits sur lesquels elle peut intervenir et appliquer son expertise de l’état solide. Holodiag est ainsi habilitée depuis 2011 à manipuler les produits cytotoxiques, les produits CMR (cancérogènes) et les produits HPAI (highly potent active ingredient).

Pour en savoir plus : http://www.holodiag.com


Your email address will not be published.