close
120 millions pour Health for life capital
Acteurs et Secteurs

120 millions pour Health for life capital

Le gestionnaire de fonds de capital-risque Seventure Partners vient de terminer le premier closing de son nouveau fonds Health for life capital. Dédié aux secteurs de la santé et de la nutrition, ce fonds est plus particulièrement destiné à réaliser des investissements dans trois domaines, à savoir les biotechnologies et la chaîne de valeur du médicament, les medtech et la « santé connectée » ainsi que le microbiome et la nutrition. Alors qu’Health for life capital vise à lever un total de 120 millions d’euros, la société française a d’ores et déjà réuni 62 millions d’euros auprès d’investisseurs financiers (Natixis et Unigrains) et d’investisseurs industriels tels que Danone, le groupe agro-industriel coopératif Tereos et le groupe d’instrumentation médicale Tornier. « Nous sommes allés les convaincre de notre conviction sur les convergences des marchés du food et de la pharma, mais aussi de l’innovation de rupture que représentent les découvertes récentes sur le microbiome et de toutes les applications que l’on voit émerger avec ce domaine spécifique », explique Isabelle de Crémoux, directrice générale de Seventure Partners (photo). Ici, on relèvera notamment l’expérience déjà acquise par Seventure au travers des investissements réalisés dans les sociétés LNC (produits de nutrition médicale et e-services dans le cadre de pathologies métaboliques spécifiques), Nutrionix (substitut de sel pour l’industrie agro-alimentaire), Polaris (lipides nutritionnels pour aliments fonctionnels et compléments alimentaires) et surtout Enterome. Créée début 2012 sur la base des résultats obtenus par la plateforme de métagénomique quantitative de l’INRA, la société travaille à l’application de ces travaux sur les liens entre microbiote intestinal et développement de pathologies du foie et de l’intestin.  Sont notamment visés ici le développement de biomarqueurs et leur utilisation pour la mise au point de tests de diagnostic pour le diabète de type 2, la stéatose hépatique non alcoolique et les maladies inflammatoires chroniques intestinales.

Alors que le fonds Health for life capital a vocation à soutenir majoritairement des sociétés européennes, des investissements pourront également être réalisés en Amérique du Nord, voire en Asie. Les financements apportés vont du stade de l’amorçage pour des sociétés en cours de création jusqu’au petit capital développement pour des entreprises réalisant un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros. « Seventure Partners a déjà une activité d’investissement au travers des FCPI que nous levons chaque année, souligne Isabelle de Crémoux. C’est la même équipe qui gère ces FCPI et Health for life capital. Une partie de l’argent investi dans les sociétés viendra donc de Health for life capital et une partie des FCPI, ce qui nous permet d’avoir une puissance de frappe pouvant aller d’un seuil minimum de 0,5 million jusqu’à dix millions d’euros par entreprise ». La sélection des premiers dossiers retenus pourrait maintenant intervenir rapidement puisque le premier comité d’investissement d’Health for life capital se tiendra la semaine prochaine.

Anne-Lise Berthier


Your email address will not be published.