close
Phase 3 pour l’olaparib dans le cancer des ovaires
Actualités

Phase 3 pour l’olaparib dans le cancer des ovaires

AstraZeneca reprend le développement de l’olaparib dans le cancer de l’ovaire. Voici un peu plus d’un an et demi, les résultats d’une analyse intermédiaire d’une étude de phase 2 avaient conduit le groupe britannique à interrompre le développement de cet inhibiteur de la PARP (poly ADP-ribose polymérase-1) pour cause d’incertitude sur sa capacité à améliorer la survie globale dans cette indication. Néanmoins, les résultats présentés en juin dernier à l’ASCO indiquant un intérêt potentiel pour le traitement d’entretien chez des patientes présentant des mutations des gènes BRCA, le groupe britannique avait alors annoncé son intention de lancer dès le deuxième semestre un nouveau programme de phase 3 dans cette population. C’est maintenant chose faite avec le recrutement de la première patiente dans le programme SOLO (Study of OLaparib in Ovarian cancer).

Partenariat avec Myriad pour le diagnostic compagnon

Deux études sont prévues dans ce programme destiné à déterminer le bénéfice d’un traitement d’entretien avec l’olaparib en terme de survie sans progression. L’étude SOLO 1, qui est réalisée aux Etats-Unis en collaboration avec le Gynecologic Oncology Group, concerne des patientes avec des mutations des gènes BRCA et ayant présenté une réponse complète ou partielle après une chimiothérapie à base de platine en première intention. L’étude SOLO2 réalisée en Europe 2 avec l’European Network of Gynaecological Oncological Trial Groups concerne quant à elle des patientes en situation de rechute. Les deux essais sont des essais randomisés en double aveugle contre placebo avec administration deux fois par jour de 300 mg d’olaparib. La mise en œuvre de ce programme s’accompagne également d’une extension de l’accord de collaboration avec Myriad Genetics. La société américaine, qui figure parmi les pionnières de la mise au point des tests BRCA, sera chargée de fournir les diagnostics compagnons pour ces études de phase 3.

Anne-Lise Berthier

Your email address will not be published.