close
Neovacs présente un projet de reprise de Famar Lyon
News

Neovacs présente un projet de reprise de Famar Lyon

La société de biotechnologie Neovacs, en partenariat avec la société d’investissement Industry et le family office Cofilux-Secufund, ont présenté un plan de reprise de la société Famar Lyon afin de créer un acteur de référence de l’industrie pharmaceutique en France. Leur plan prévoit un investissement global de 37 millions d’euros en cinq ans. Ce nouveau projet de reprise de cet ancien site historique de Rhône-Poulenc doit être examiné le 30 juin par le tribunal de commerce de Paris.

Celui-ci repose sur cinq axes complémentaires:
apport dès août 2020 d’activités industrielles nouvelles capables de maintenir le site de Saint-Genis Laval en activité. Il s’agit notamment la production de gels hydroalcooliques via la reconversion d’une ligne de production de sirops, aujourd’hui désaffectée. Un contrat d’off-take est d’ores déjà négocié avec l’un des leaders européens de la production de gels hydroalcooliques.
développement dès octobre 2020 d’une activité de remplissage aseptique, en sous-traitance d’un des leaders mondiaux de l’industrie pharmaceutique, à la recherche de capacités en vue de la production, dans les meilleurs délais possibles, du futur vaccin contre la Covid-19. Ce projet va nécessiter l’intervention d’une centaine de collaborateurs environ. Les repreneurs ont été retenus pour un tel projet d’envergure en raison de la réactivité offerte pour répondre à une telle demande dans un délai aussi court et la compétence technique des équipes permettant d’être opérationnel après une période de formation indispensable liée aux spécificités des opérations de remplissage aseptique et aux procédés internes du client.
relance de l’activité historique du site avec les clients actuels et de nouveaux clients séduits par le projet. Un accord a notamment été conclu avec le laboratoire Cristers. Les travaux pour réaliser les investissements de remise à niveau et obtenir les autorisations de l’ANSM seront engagés dès le mois d’août 2020.
implantation d’une unité de bio conditionnement et de distribution de produits de santé très sensibles (poches de sang et de plasma, tissus, greffons, matériels chirurgicaux). Ce projet, créateur de 160 nouveaux emplois, représente un investissement de 15 millions d’euros, pour lequel un pré-accord de financement a été obtenu de la part de Bpifrance.
création d’un centre de formation et un incubateur de sociétés de biotechnologies.
L’investissement de 37 millions d’euros sera décomposé de la manière suivante :
– 12 millions d’euros en capital, dont 2 millions d’euros et 10 millions d’euros apportés respectivement par Neovacs et Cofilux,
– 15 millions d’euros investis dans l’aménagement et l’exploitation d’un bâtiment dédié à l’activité de conditionnement, dont 6,5 M€ seront financés par Bpifrance et 8,5 M€ par la société Valinvest, , premier développeur des plateformes du groupe CHRONOPOST BIOLOGISTIC,
– 10 millions d’euros investis sur le site par Neovacs et/ou ses filiales, à raison de 2 M€ chaque année pendant une durée de 5 ans.
Les repreneurs ont également prévu la mise en oeuvre de mesures d’accompagnement des collaborateurs de Famar Lyon qui ne seraient pas intégrés dans le plan de continuation (soit 89 CDI et 4 CDD).
Neovacs a prévu de supporter sa quote-part d’investissement dans le cadre du plan d’investissement présenté par HBR Investment Group le 18 mai 2020, adopté par le Tribunal de Commerce de Paris et dont l’objet même est la prise de participation directe et/ou indirecte dans des sociétés « BioTech » ou « Medtech ». Pour plus d’informations


COMMENTS ARE OFF THIS POST