close
Installation du CSF Santé
Actualités

Installation du CSF Santé

Le Comité stratégique de filière des industries et technologies de santé (CSF Santé) a été installé lundi 25 mars par les ministres du Redressement productif, Arnaud Montebourg, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, et de la Santé, Marisol Touraine. La réunion qui s’est tenue à Lyon à l’occasion de Biovision, visait à dresser les principaux axes d’un futur « contrat de filière » s’accompagnant d’engagements réciproques pour le maintien et le développement des activités sur le territoire français. Pour Arnaud Montebourg, la démarche s’inscrit clairement dans un « esprit de donnant-donnant ». Si ce dernier souligne l’importance de la filière santé, « filière qui produit en France », il n’a pas manqué de rappeler avec insistance les actions gouvernementales participant à son soutien (grand emprunt, pacte de compétivité, commande publique…). Le ministre a notamment demandé « la transparence sur l’origine et les lieux de production des médicaments » et s’est placé en fervent défenseur d’une relocalisation des centres de production des matières pharmaceutiques en Europe. En termes d’innovation médicale, trois axes majeurs ont également été mis en avant : la médecine cellulaire et régénérative, la médecine personnalisée et la télémédecine. Les actions développées par les différents groupes de travail du comité viseront notamment à augmenter la participation de la France dans les essais cliniques industriels. Celles-ci pourraient passer par des conventions industriel-établissement de santé, l’objectif étant de faire progresser de 30 à 60 % la part des essais cliniques proposés à la France. Du côté du G5 Santé*, dont le président Marc de Garidel (Ipsen) est également vice-président du CSF Santé, les débats sont jugés constructifs. L’organisation souhaite notamment des mesures permettant d’une part, de développer l’automédication responsable et, d’autre part, de faciliter l’accès des patients aux innovations. Suite maintenant en juin, avec le prochain conseil stratégique des industries de santé qui sera réuni par le Premier ministre pour « poser le cadre stratégique global du gouvernement » pour le secteur.

* Le G5 Santé rassemble les principales entreprises françaises de santé et des sciences du vivant. Ses membres sont les groupes bioMérieux, Guerbet, Ipsen, Laboratoires Théa, LFB, Pierre Fabre, Sanofi et Stallergènes.


Your email address will not be published.