close
iDD Biotech cède des anticorps à Genmab
Acteurs et Secteurs

iDD Biotech cède des anticorps à Genmab

 iDD Biotech vient d’obtenir une marque de reconnaissance significative de son potentiel de développement d’anticorps thérapeutiques. La société française a conclu un accord prévoyant la cession de son candidat médicament IDD004 et des droits relatifs à sa cible DR5 à une des biotech internationales les plus en vue dans le domaine des anticorps, Genmab. Cette dernière est notamment à l’origine de deux anticorps dotés du statut de Breakthrough Therapy aux Etats-Unis, le daratumumab, anticorps antiCD38 développé avec Janssen Biotech pour le traitement du myélome multiple, et Arzerra® (ofatumumab) pour le traitement de la leucémie lymphoïde chronique. Mis au point avec GSK, cet anticorps antiCD20 a été récemment transféré à Novartis qui a racheté en avril dernier l’ensemble des activités du britannique en oncologie (BioPharmAnalyses n°81).

Cinq anticorps cédés sous licence

Actuellement au stade préclinique, l’IDD004 acquis par Genmab auprès d’iDD Biotech est dirigé contre le DR5, récepteur cellulaire impliqué dans l’induction de l’apoptose. Ses indications potentielles sont le traitement du glioblastome et des tumeurs solides. Cet accord est le cinquième accord issu de la clonathèque acquise par iDD Biotech en 2008. Un premier candidat est actuellement en cours de phase 2 pour le traitement du myélome multiple chez l’allemand BioTest. Cet anticorps conjugué développé avec la technologie de conjugaison d’Immunogen, l’indatuximab ravtansine (BT-062), est dirigé contre le CD138. En 2004, un deuxième accord portant sur un anticorps anti CD25, Leukotac® (inolimomab) a été signé entre Diaclone et Opi puis cédé à EUSA Pharma/Jazz Pharmaceuticals. Les premières données de phase 3 de Leukotac® pour le traitement de la réaction du greffon contre l’hôte sont attendues mi-2015. En 2008, le troisième accord, signé entre OPI et GSK, portait sur un anticorps anti-IL6 (OP-R003, Azintrel, elsilimomab). Le quatrième accord intervenu entre iDD Biotech et le suisse Calypso Biotech, spin-off de Merck Serono dédiée aux maladies gastrointestinales, porte sur un anticorps dirigé contre l’interleukine-15 pour le traitement de la maladie coeliaque réfractaire.

Levée de fonds en cours

Alors que plus de la moitié des anticorps commercialisés ciblent les sept mêmes antigènes (CD20, TNF, EGFR, VEGFR, HER2, CD3, PCSK9), iDD Biotech qui dispose d’une banque de 1000 anticorps dirigés contre 75 cibles a maintenant choisi d’axer ses travaux sur un anticorps dirigé contre une protéine du cytosquelette, la cytokératine 8 externalisée (eCK8). Cette cible identifiée par l’équipe de Jean-Jacques Diaz du centre Léon Bérard et du CRCL à Lyon est internalisée dans les cellules normales, mais se retrouve externalisée, à la surface des cellules cancéreuses dans plusieurs cas de cancers. « Nous avons sélectionné et « designé » l’anticorps IDD005 et établi la preuve du concept in vitro et in vivo dans le cancer colorectal avec l’équipe de Jean-Jacques Diaz, et nous voulons maintenant poursuivre l’exploration du potentiel d’IDD005 dans d’autres indications tumorales », indique Claudine Vermot-Desroches, co-fondatrice et directrice R&D d’iDD Biotech. La société vise l’initiation d’une étude de phase 1 fin 2017, en s’adossant à l’expertise clinique du centre Léon Bérard et en s’appuyant sur le potentiel de la région Rhône-Alpes et au niveau national, qui abrite l’ensemble de la chaîne de valeur des anticorps, depuis la R&D, la recherche clinique et la prestation de services spécialisés en préclinique et en bioproduction. Dans cette optique, iDD Biotech qui, depuis sa création, a réuni 12 millions d’euros sous la forme de levées de fonds et de subventions, cherche maintenant à lever cinq à sept millions d’euros.

Anne-Lise Berthier

Rédactrice en chef de BioPharmAnalyses

© BioPharmAnalyses. Toute copie, diffusion, distribution, reproduction partielle ou totale  des informations publiées sur BioPharmAnalyses sont interdites sans accord préalable de la direction de la publication.


Your email address will not be published.