close
Chine : nouveau programme pour les biotechnologies
Actualités

Chine : nouveau programme pour les biotechnologies

La Chine vient de publier son Programme National pour le Développement des Technologies en Biosciences 2010-2020. Objectif : se hisser parmi les meilleurs dans le domaine de l’innovation pour les biotechnologies. Ce programme, établi par le ministre pour la Science et la Technologie, présente une série d’objectifs ambitieux et très spécifiques afin de développer dans l’Empire du Milieu une industrie de portée internationale dans le domaine des biotechnologies.

Environ 250 000 personnes travaillent aujourd’hui en Chine dans le domaine des biotechnologies. Leur nombre devrait passer à 500 000 d’ici 2020. Pour autant, le nouveau programme reconnait que l’industrie des biotechs chinoise se situe encore en retard par rapport à celle des pays développés, note ChinaBio Today, qui souligne quatre problèmes majeurs mis en avant par le rapport :
– Une insuffisance d’experts en biotechnologies en Chine,
– Un manque de scientifiques de premier rang,
– Un nombre insuffisant de personnes qui retournent en Chine après avoir fait leurs études à l’étranger,
– Un manque en termes de recherche innovante et d’entrepreneurs innovants.

Un programme ambitieux

Aussi, pour palier ces retards et manques, le Programme National ambitionne de mettre sur le marché d’ici 2020 seon un volontarisme propre au pays :
– de 3 à 5 scientifiques de renommée internationale dans les biosciences, en particulier dans le domaine du biofuel et dans le traitement des principales maladies.
– une ” pyramide de talents en biotechnologies ” avec cinq sujets majeurs, incluant le développement de scientifiques de renommée internationale, d’équipes d’innovation de premier rang, d’une expertise industrielle ainsi qu’un management des biotechnologies.
– de 30 à 50 personnes spécialistes de l’innovation et ayant une renommée internationale, ainsi que des équipes innovantes dans les domaines de la génomique, de la génomique fonctionnelle, des cellules souches, de l’ingénierie des tissus, des plantes et animaux transgéniques, du clonage animal et de la neuroscience.
– de 300 à 500 leaders en biotechnologies, 30.000 à 50.000 spécialistes et 300.000 experts industriels dans les domaines de la bio-médecine, la bio-agriculture, le bio-manufacturing et le bio-environnement et développer 3000 à 5000 cadres supérieurs en biotechnologies.

Afin d’encourager l’innovation, la Chine devra supporter financièrement ses compagnies innovantes. Le coût du nouveau programme n’a pas été précisé. Les big pharma, en quête de nouvelles molécules et bien installées en Chine, pourraient à cet égard s’intéresser à ce nouveau marché.

© BioPharmAnalyses. Toute copie, diffusion, distribution, reproduction partielle ou totale  des informations publiées sur BioPharmAnalyses sont interdites sans accord préalable de la direction de la publication.


Your email address will not be published.