close
Biopharma européenne : quoi de neuf entre le 8 et le 15 juin ?
Actualités

Biopharma européenne : quoi de neuf entre le 8 et le 15 juin ?

Semaine active sur le front des rachats… La saga de la tentative de rachat de l’américain Human Genome Sciences (HGS) initiée en avril par le britannique GSK se poursuit. La biotech américaine à l’origine de la mise au point d’un des tout derniers médicaments lancés par GSK, Benlysta® autorisé depuis juillet dernier en Europe pour le traitement du lupus érythémateux systémique, vient d’annoncer une nouvelle date butoir pour le dépôt des offres de reprise de la société. HGS, qui a jugé insuffisante l’offre de GSK, l’invite toutefois à participer aux enchères….

Newron n’abandonne pas ses projets de rachat. Après l’arrêt des discussions pour sa tentative de reprise du suisse Santhera Pharmaceutical début 2011 et l’échec de son acquisition par le suédois Biotie Therapies en octobre dernier, l’italien a cette fois jeté son dévolu sur le suédois Neuronova.  Quant à l’américain Upsher-Smith, il vient d’annoncer la signature d’un accord pour l’achat du britannique Proximagen. L’opération lui permettrait notamment de renforcer son portefeuille avec l’addition de plusieurs programmes dans le domaine des maladies du système nerveux central, de l’inflammation, de l’oncologie et de l’ophtalmologie.

La semaine écoulée a également enregistré la finalisation de deux opérations : le rachat de la société turque Mustafa Nevzat Pharmaceuticals par Amgen, opération qui permet à l’Américain de développer sa présence en Turquie et dans la région et la reprise de l’américain EUSA Pharma par l’irlandais Jazz Pharmaceuticals. Rappelons que la société américaine avait fait l’acquisition, en 2007, de la société lyonnaise OPi, dont le pdg Thierry Abribat a ensuite fondé Alizé Pharma. Cette dernière a d’ailleurs signé en février dernier un accord de licence avec EUSA Pharma pour le développement et la commercialisation aux Etats-Unis de sa L-asparaginase Asparec® destinée au traitement de la leucémie lymphoblastique aigue.

Sur le front des produits, la semaine écoulée a aussi enregistré la demande d’autorisation de Lemtrada® (alemtuzumab) de Genzyme aux Etats-Unis et en Europe pour le traitement de la sclérose en plaques, tandis que le suisse Roche a obtenu le feu vert de la FDA pour Perjeta® (pertuzumab). L’anticorps monoclonal est autorisé pour le traitement du cancer du sein HER2+ en association avec Herceptin®. Quant au suisse Basilea, il a cédé une licence à Stiefel, filiale de GSK pour la commercialisation de Toctino®, produit destiné au traitement de l’eczéma chronique sévère des mains chez les patients ne répondant pas au traitement par les dermocorticoides. Enfin, le français BioAlliance Pharma a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif avec une filiale de Teva Pharmaceuticals pour Sitavig® (Acyclovir Lauriad™).

… Vous pouvez retrouver plus de détails sur ces annonces et bien d’autres informations sur le secteur biopharmaceutique européen dans les cinq bases de données de BioPharmAnalyses (Rubrique Produits et Sociétés – bases études cliniques, accords, levées de fonds, rachats, vie des produits).


Your email address will not be published.