close
ANGANY Genetics lance sa nouvelle unité de production
Acteurs et Secteurs

ANGANY Genetics lance sa nouvelle unité de production

 

Crééé en avril 2010 par deux chercheurs du CNRS, Loïc Faye et Véronique Gomord, ANGANY Genetics, s’installera en mai prochain dans sa nouvelle unité de production sur le parc d’activité PharmaParc II de Val-de-Reuil (Eure), en plein coeur d’un des principaux sites industriels français de production pharmaceutique. L’opération marque une transition majeure pour cette société spécialiste du développement et de la production d’allergènes recombinants pour le diagnostic et le traitement des allergies.

Jusqu’à présent, ANGANY Genetics ne disposait que d’une unité de fabrication à l’échelle prototype alors que cette nouvelle unité fonctionnelle lui permettra dorénavant d’assurer la production industrielle d’une série d’allergènes purifiés et optimisés. Seront d’abord proposés plusieurs allergènes pour les allergies aux acariens, notamment Der p 1 et Der p 2, allergènes reconnus par 80 % des patients atteints d’allergies aux acariens, et les allergènes Der p 4 et Der p 7, ainsi que des allergènes pour les allergies aux pollens et aux animaux. « Ces allergènes purifiés pourront être mis à la disposition des industriels de la pharmacie pour le développement de produits d’immunothérapie allergénique destinés dans un premier temps au traitement des allergies aux acariens et aux pollens et dans un second temps aux allergies alimentaires et aux animaux. Nous serons en mesure de répondre à leurs besoins dans le cadre d’accords de partenariat dès le deuxième semestre 2013 », précise le président d’ANGANY Genetics, le docteur Loïc Faye.

Alors que cette spin-off du CNRS et de l’université de Rouen développe les applications des travaux de ses fondateurs sur la production de protéines thérapeutiques dans les plantes, la plate-forme d’ANGANY Genetics lui permet aujourd’hui de produire rapidement (12 jours) et à coût mesuré de grandes quantités d’allergènes recombinants. Ces derniers possèdent également l’avantage de présenter une structure identique à celle des allergènes naturels. « Les rendements de production atteignent au minimum de 5 à 10% des protéines totales et peuvent aller jusqu’à 15% », souligne la directrice scientifique d’ANGANY Genetics, Véronique Gomord.  Pour mener à bien cette opération, ANGANY Genetics bénéficie du soutien de NBA (Normandie Business Angels). « Notre réseau de business angels a été convaincu à la fois par l’expertise scientifique des fondateurs d’ANGANY Genetics, Loïc Faye et Véronique Gomord, et par l’intérêt de leur plateforme technologique pour fournir une véritable solution thérapeutique à l’enjeu majeur de santé publique que sont devenues les allergies », explique Jacques Gerriet, représentant des Business Angels de Normandie, et président du comité Stratégique d’ANGANY Genetics.

 

 

 


Your email address will not be published.